Même pas peur

Catalogue de l’exposition éponyme à la Fondation Bemberg tenue en 2018 et recueil éclairé sur son leg au Musée des Arts Décoratifs, l’ouvrage se penche d’une manière originale sur la collection de têtes de mort méticuleusement et secrètement rassemblée par la baronne Henri de Rothschild.

Certains collectionnent les coquillages, les cailloux, les chouettes… la baronne Henri de Rothschild (1874-1926), quant à elle, a réuni toute une collection de têtes de mort (bibelots, gravures, statues, tableaux…). 180 pièces, toutes époques, civilisations et techniques confondues ayant un rapport de près ou de loin avec le crâne humain et le squelette.

Pince à cravate, ombrelle, amulettes… composent un étonnant inventaire macabre, exposé en septembre dernier à la Fondation Bamberg. Aucun écrit ne vient éclairer les raisons et les motivations de la baronne. La seule information figurait dans son testament puisque celle-ci avait décidé d’en faire don au Musée des Arts décoratifs où l’ensemble est encore conservé actuellement.

Ce catalogue a un double intérêt : celui de se pencher d’une manière originale sur le thème de la vanité et celui de découvrir l’intimité d’une collection rassemblée méticuleusement et secrètement toute une vie durant.

 

Même pas peur
sous la direction de Sophie Motsch
Éd. Somogy

© Felipe Ribon