31.03.22
/
exposition - Victor Fleury Ponsin

Dépeindre les calanques

Co-lauréat* du Grand Prix Design Parade Toulon organisé par la Villa Noailles en 2021, l’artiste plasticien Victor Fleury Ponsin répond à l’invitation des partenaires de la Villa et réalise des oeuvres pour American Vintage, Villebrequin, puis dévoilera une installation spécifique à l’ancien Évêché de Toulon pour l’édition 2022 du Festival.

L’âme de toute chose en filigrane

Dans la continuité de sa démarche exposée à la galerie Sinople, l’artiste poursuit une approche plastique portée par la pensée sauvage et un état d’esprit qui offre une âme et une capacité de dialogue à toute chose.

Déployant une pratique formelle qui utilise le sacré comme vecteur de déplacement du regard, de « transfiguration du banal », Victor Fleury Ponsin a entrepris un travail de création autour de la pierre pour ces 3 projets à venir.

La pierre pour attache

Élément paysage, minerai, matière à sculpter ou à bâtir, objet rituel, la pierre se joue des apparences, de ses références symboliques et de ses éventuelles fonctions dans les projets que dévoilera l’artiste jusqu’au 23 juin pour l’ouverture du Festival Design Parade Toulon dans l’Ancien Évêché.

Les Calanques de Callelongues, sujet vivant et sculptural, matière picturale.

Mise en lumière du paysage légendaire qui borde la marque American Vintage de son aura, l’oeuvre imaginée par Victor Fleury Ponsin laisse percevoir sa réflexion sur la façon dont a pu être représenté le point de vue, figé, immortalisé sur le motif, par le biais de la peinture sur chevalet. Sa masse de plâtre en quadriptyque adopte ainsi la verticalité de la falaise et de la toile mais ne figure plus un instantané du panorama qui s’offre à l’artiste. Il reprend des volumes naturels et plus sculpturaux qu’il est venu travailler à l’atelier Tollis, avec l’ambition de le rendre au contraire vivant. Figurant l’érosion par la mer et le vent, comme libératrices du dialogue entre la roche et les autres éléments, les mains de l’auteur sont venues peu à peu dépeindre, gommer la représentation initiale réaliste des Calanques qu’il avait imaginée, dénuder la roche remise en mouvement.

*en collaboration avec l’architecte-designer Edgar Jayet

Dépeindre les calanques, peinture sur chevalet
exposition et oeuvre de commande

à voir jusqu’au 30 mai
American Vintage
21 rue de Charonne, Paris XIème

 

Dépeindre les Calanques – quadriptyque
Victor Fleury Ponsin – 2022

plâtre blanc
h. 180 cm, l. 60 cm (chaque panneau)
quadriptyque, pièce unique – en collaboration avec l’atelier Tollis

présenté sur 4 chevalets dessinés par Edgar Jayet et réalisés par l’Atelier Adrian Augagneur

sinople-actualités-victor-fleury-ponsin-american-vintage-dépeindre-les-calanques-villa-noailles-©-amedeo-abelllo
sinople-actualités-victor-fleury-ponsin-american-vintage-dépeindre-les-calanques-villa-noailles-©-amedeo-abelllo-détail-2
sinople-actualités-victor-fleury-ponsin-american-vintage-dépeindre-les-calanques-villa-noailles-©-amedeo-abelllo-détail
© Amedeo Abello
Retour aux Actualités