Contemporary reflections on Barbara Regina Dietzsch

Sachiko Morita • exposition

Victoria Munroe Fine Art    New-York

Dans le prolongement de l’exposition « Hortus immortalis », proposée par Blandine Chambost et par Emmanuel et Laurie Marty de Cambiaire en 2017 place Vendôme puis à l’hôtel Meurice, la galerie new-yorkaise Victoria Munroe Fine Art confronte l’oeuvre de Sachiko Morita à celle de Barbara Regina Dietzsch, artiste botaniste allemande du XVIIIe siècle. 

L’artiste japonaise immortalise ainsi la beauté végétale à l’aide de sa technique singulière qui réinvente le langage argentique par l’utilisation du pinceau et du papier aquarelle. Inspirée par ces peintures anciennes, elle a produit une série au même format, tout en gardant la liberté de ses sujets et de la mise en page, au croisement de l’argentique et de la calligraphie. Le regard se concentre sur la plante soustraite au passage du temps, et peut ainsi se livrer à la contemplation émerveillée des formes. 

Plus d’informations